Principes conceptuels

Principes conceptuels

Avant de commencer votre installation, nous vous suggérons de prendre les considérations suivantes :

1. Il existe deux façons de relier un système d’évacuation à évent direct à un appareil au gaz :

- L’installation horizontale (à travers un mur) ;

- L’installation verticale (à travers un toit).

Vérifiez toutes les configurations possibles dans le manuel d’instructions du manufacturier de l’appareil.

2. Révisez toutes les options du lieu d’installation de l’appareil et la configuration du système d’évacuation. Essayez de minimiser les modifications nécessaires à la structure du bâtiment (solives murales, tuyaux d’eau, câblage électrique, solives de plafond, chevrons de toit, etc.). Il peut être plus facile de déplacer l’appareil que de modifier la structure du bâtiment.

3. Lisez attentivement les manuels d’instructions de l’appareil et de la cheminée. Une bonne planification peut sauver beaucoup de temps, de travail et d’argent.

4. Utilisez uniquement les composants EXCELDirect autorisés à moins que leur compatibilité avec une autre marque soit spécifiée dans le manuel d’instructions du manufacturier de l’appareil. N’utilisez pas de pièces endommagées.

5. Pour une installation horizontale, vous devez considérer la distance entre l’adaptateur de l’appareil au gaz et le mur, ainsi que l’épaisseur du mur et l’élévation verticale (si nécessaire). La terminaison horizontale extérieure doit être située selon les règles du Codes du bâtiment en vigueurs dans la région de l’installation.

6. Pour une installation verticale, vous devez considérer la distance entre la sortie de l’appareil au gaz et le plafond, l’épaisseur du plafond, la hauteur de l’entretoit ou du second plancher et allouer suffisamment de hauteur de cheminée au-dessus de la ligne de toit.

7. Pour une installation double, des coupe-feux sont requis à chaque plancher. Si un dévoiement est requis dans l’entretoit, des longueurs et des coudes additionnels seront requis.

8. Consultez les autorités locales du code du bâtiment ou les pompier pour les permis nécessaires, les restrictions et les inspections d’installations. Vous pouvez aussi contacter votre assureur.